07 Nov
Mozart, Chopin et Alkan par le pianiste Lucas Debargue

par Frédéric Boucher

Les œuvres

Si la sonate K310 de Mozart et les trois pages de Chopin (Ballade n°2, Prélude op.45 et Polonaise-Fantaisie) n’ont pas besoin d’être présentées, ce n’est peut-être pas le cas en revanche pour le Concerto pour piano seul de Charles-Valentin Alkan. 

Compositeur français né à Paris en 1813 et mort dans cette même ville en 1888, Alkan était un pianiste prodigieux, l’égal d’un Liszt, mais qui, à l’âge de vingt ans, arrêta sa carrière de concertiste, n’acceptant plus qu’exceptionnellement quelques apparitions ici ou là, et se consacra à la composition et à l’enseignement.  Son Concerto pour piano seul en trois mouvements dure une cinquantaine de minutes. Il est extrait d’un recueil d’études intitulé Douze études dans les tons mineurs et portant le numéro d’opus 39. Il faut une technique d’acier et une endurance physique spectaculaire pour exécuter cette œuvre magistrale alternant passages puissants à la sonorité orchestrale et pages au lyrisme émouvant.

L'interprète

Pianiste découvert lors du Concours Tchaïkovski en 2015 où il décrocha un 4ème Prix, Lucas Debargue mène aujourd’hui une brillante carrière internationale. Passionné de littérature, de peinture, de cinéma, il propose des interprétations très personnelles qui suscitent des opinions contradictoires. Dans Resmusica, Patrice Imbaud parle à son sujet d’ « enchantement sonore », d’ « interprétation inondée de lumière », de sa « virtuosité confondante », de sa « sonorité riche, transparente,  (…] imprégnée de grâce et de poésie »…

Vidéo 

Schubert, Sonate en la majeur D.664

CD

Schubert, Sonates n°13 en la majeur D.664 et n°14 en la mineur D.784
Szymanowski, Sonate n°2
Lucas Debargue, piano

Le concert

Wolfgang Amadeus Mozart, Sonate K. 310 
Frédéric Chopin, Ballade n° 2, Prélude op.45, Polonaise-Fantaisie op.61
Charles-Valentin Alkan, Concerto pour piano seul 

Lucas Debargue, piano

Jeudi 17 novembre à 20h00 

Auditorium de Bordeaux


Inscrivez-vous à notre newsletter :

Je m'inscris


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.